Carte nationale d’identité : modernisation de la démarche

Depuis le 15 septembre 2017, la procédure d’obtention d’une carte nationale d’identité sécurisée française (CNIS) à l’étranger évolue.

Une procédure plus rapide, déjà appliquée en France depuis plusieurs mois

Dans le cadre de la modernisation du traitement des titres d’identité et de voyage, un décret a été pris le 28 octobre 2016 afin de modifier les procédures relatives à la carte nationale d’identité. Les modalités d’obtention d’une CNIS sont désormais similaires à celles du passeport. Ces mesures, déjà appliquées dans les mairies en France, sont mises en œuvre à l’étranger depuis le 15 septembre 2017.

Ce qui change

-  La procédure, dorénavant informatisée de bout en bout, est beaucoup plus rapide. Les délais pour recevoir la CNIS à l’étranger sont donc fortement réduits.
-  La protection contre les usurpations et la fraude est renforcée.
-  La démarche est déterritorialisée. Il est donc possible de solliciter une CNIS auprès de toute mairie ou tout ambassade/consulat équipés du dispositif, quel que soit son lieu de résidence.
-  La demande de CNIS à l’étranger doit être effectuée directement auprès d’une ambassade ou d’un consulat équipé du dispositif, ou lors de tournées consulaires. Les agences consulaires ne pourront plus recevoir les demandes de CNIS.
-  La nouvelle version de l’application offre la possibilité aux usagers de suivre en ligne leur demande de CNIS dans la rubrique dédiée du site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) : « Où en est mon passeport/CNI ? »

Ce qui ne change pas

-  La CNIS reste gratuite, sauf en cas de renouvellement pour perte ou vol,
-  La durée de validité des CNIS est de 15 ans pour les majeurs et de 10 ans pour les mineurs.

Dernière modification : 27/09/2017

Haut de page