Covid-19 – Mesures et restrictions à l’arrivée en France métropolitaine et dans les collectivités d’Outre-mer

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs. Le 14/01/2021, le Premier ministre français a annoncé des mesures de protection supplémentaires pour lutter contre le Covid-19.

A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs en provenance d’un pays tiers à l’espace européen devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs en provenance d’un pays tiers à l’espace européen devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

Entrée en France métropolitaine

La France a mis en place une ouverture progressive et différenciée des frontières extérieures à compter du 1er juillet.

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.

A ce stade, l’Argentine et le Paraguay ne bénéficient pas de la levée des restrictions d’accès au territoire français.

Pour les pays tiers qui ne bénéficient pas de la levée des restrictions, les frontières extérieures de l’espace européen restent par conséquent fermées et un voyage vers la France ne sera possible que pour les voyageurs dans l’une des exceptions listées sur le site du Ministère de l’intérieur régulièrement actualisée.

Pour entrer en France métropolitaine, il est impératif que vous complétiez et ayez sur vous les documents suivants (en plus des justificatifs de votre appartenance à une des exceptions mentionnées) :

  • L’attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine qui peut être téléchargée sur le site du Ministère de l’intérieur. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19 (incluse dans le même document).
  • A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs de onze ans ou plus, en provenance d’un pays tiers à l’Union Européenne, devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine suivie d’un nouveau test PCR.

Les voyageurs en transit doivent être en possession des documents nécessaires à leur entrée sur le territoire final, dont un test PCR réalisé au maximum 72 heures avant l’embarquement dans l’aéroport de départ. Il ne leur sera pas possible d’effectuer le test à l’aéroport en France.

Un dispositif spécifique a été mis en place afin de permettre aux ressortissants étrangers engagés dans une relation sentimentale avec un ressortissant français de bénéficier d’une autorisation exceptionnelle d’entrée sur le territoire français. Ce dispositif complète les facilités qui existent d’ores et déjà en faveur des conjoints mariés, partenaires PACSés et concubins de ressortissants français. Il s’adresse aux personnes qui peuvent justifier d’une relation depuis un minimum de 6 mois avant la fermeture des frontières (soit depuis septembre 2019 a minima) et d’un précédent séjour en France. Il a vocation à permettre un séjour de 90 jours maximum dont le motif principal doit être la visite du conjoint (à l’exclusion de tout motif professionnel ou projet de long séjour).

Afin de pouvoir en bénéficier, il convient d’adresser une demande par mail (un seul dossier au format pdf) au Consulat général avec les documents suivants :

  • une lettre comportant les coordonnées complètes du couple, un résumé rapide de votre situation (date et circonstances du début de la relation, la durée et les circonstances du séjour envisagé pour le ressortissant étranger) signée par les deux intéressés
  • la copie des titres d’identité
  • un plan de vol aller/retour (nous recommandons de ne pas acheter le billet d’avion avant d’avoir obtenu une réponse positive de la part du consulat)
  • un justificatif de la résidence en France du partenaire français
  • des éléments objectifs pouvant attester de l’existence d’une relation sentimentale ayant débuté avant septembre 2019 (pages de passeport pouvant témoigner de séjour commun, réservations aux 2 noms, deux ou trois photos du couple, etc.).

En cas de projet de mariage d’un ressortissant étranger résident en Argentine ou au Paraguay avec un ressortissant français résident en France, il convient dans ce cas d’écrire au Consulat général en joignant au mail la fiche de non opposition, l’attestation de la mairie sur la date du mariage, la copie des passeports des intéressés, une réservation de vol aller et retour.

Un délai de 7 jours est à prévoir entre l’envoi de la demande et la date de départ envisagée. Il sera répondu dans les meilleurs délais à ces requêtes, par retour de mail uniquement.

• Plus d’informations : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/FAQ-sur-la-mise-en-oeuvre-des-controles-sanitaires-aux-frontieres
• Consultez aussi notre site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
• En cas de questions, sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert suivant : +33 800 130 000

Entrée dans les territoires d’outre-mer

Le contrôle sanitaire à l’entrée des territoires d’outre-mer fait l’objet de mesures différenciées selon les territoires.

• Plus d’informations sur le site internet du Gouvernement français et sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/FAQ-sur-la-mise-en-oeuvre-des-controles-sanitaires-aux-frontieres
• Consultez aussi le site internet du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
• En cas de questions, sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert suivant : +33 800 130 000

Circulation dans le territoire européen

Les États membres de l’Union Européenne ont adopté une recommandation relative à une approche coordonnée des restrictions à la libre circulation en réaction à la pandémie de COVID-19. Cela inclut une classification des régions (verte, orange, rouge et grise) en fonction de la situation épidémiologique locale. La recommandation invite les États membres à fournir des informations en temps utile aux voyageurs.

Retrouvez la carte des États en couleurs sur le site https://reopen.europa.eu/fr/.

Dernière modification : 18/01/2021

Haut de page