Demandes d’aides sociales

La solidarité nationale s’exprime à l’étranger dans le cadre de l’action sociale et de la protection des personnes.
Le Consulat général a un rôle de conseil, d’information et d’aide auprès des ressortissants français de la circonscription, immatriculés ou non, dans différents domaines : santé, scolarité, famille, retraite, sécurité sociale, aides financières en cas de difficultés, allocations consulaires, rapatriements sanitaires ou sociaux, déplacements illégaux d’enfants...
Le service social du Consulat de France à Buenos Aires a en charge les ressortissants français d’ARGENTINE et du PARAGUAY.
La réception du public se fait le lundi, mercredi et vendredi matin sans rendez-vous de 9h à 12h30.
Pour prendre rendez-vous, vous pouvez écrire à service-social.buenos-aires-cslt@diplomatie.gouv.fr ou appeler au (11) 4515-6958.

Aide sociale : Comité consulaire pour la protection et l’action sociale (CCPAS)

Le Consulat dispose d’un budget d’aide sociale destiné à soutenir les Français résidant en Argentine qui rencontrent des difficultés et également au Paraguay.

Le budget est élaboré chaque année dans le cadre d’un Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale (CCPAS), qui examine les propositions d’attribution d’aides sociales, conseil présidé par le Consul général.

Conditions générales d’octroi :

- Être de nationalité française,

- Être résident, inscrit au Registre des Français établis hors de France.

Types d’allocations ou aides

  • Formulaire allocation solidarité (AS)
    - Disposer de revenus modestes ;
    - Être âgé d’au moins 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail (délivrée par les médecins conseil du Consulat)
  • Formulaire allocation adulte handicapé (AAH)
    - Disposer de revenus modestes ;
    - Être âgé d’au moins 20 ans ;
    - Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% et délivrée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Le Consulat est à votre disposition pour vous accompagner dans les démarches d’obtention de cette carte.
  • Formulaire allocation enfant handicapé (AEH)
    - Être âgé de moins de 20 ans ;
    - Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 50% et délivrée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).
    Cette allocation n’est pas soumise à conditions de ressources mais elles doivent être déclarées.

Demande de carte d’invalidité :
La carte mobilité inclusion (CMI) remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement.

- La carte d’invalidité est délivrée gratuitement, sur demande, à toute personne :
- >dont le taux d’incapacité permanente est au moins de 80 % ;
Elle peut, sous certaines conditions, porter la mention « besoin d’accompagnement » ou « cécité ».
Elle est délivrée à titre temporaire (pour une durée de 1 à 10 ans). Son renouvellement, le cas échéant, doit être demandé plusieurs mois avant la date d’expiration de la carte en cours, selon la même procédure que pour une première demande.

La demande de carte d’invalidité, de priorité ou de stationnement est à formuler au service des affaires sociales du Consulat Général (prendre rendez-vous par email service-social.buenos-aires-cslt@diplomatie.gouv.fr) qui transmet les dossiers à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du dernier lieu de résidence en France ou, à défaut, celle de Paris.

Les pièces à apporter au Consulat Général sont :
- si le demandeur est inscrit au registre des Français établis hors de France : sa carte consulaire, ainsi que, le cas échéant, celle de son représentant légal ;
- pour son représentant légal si tel est le cas, la copie du jugement de tutelle ;
- 2 photos d’identité ;
- s’il s’agit d’une demande de renouvellement : la copie de l’ancienne carte d’invalidité ou de priorité.

Lors de l’entretien, le demandeur, s’il n’est pas titulaire d’un justificatif d’attribution de pension d’invalidité de troisième catégorie, se verra remettre un certificat médical à faire compléter, à l’occasion d’une consultation, par les médecins-conseil du Consulat Général :

Lors de cette visite médicale, le demandeur devra se munir de son dossier médical complet.
À l’issue de cette consultation, le médecin transmettra le certificat médical dûment rempli au Consulat Général, qui complètera ainsi le dossier de demande de carte d’invalidité ou de priorité et l’adressera à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
Le délai de réponse de la MDPH est situé entre quatre et six mois.

Secours occasionnels et autres aides spécifiques liées à l’enfance :
Contacter l’assistante sociale du Consulat de France

Dernière modification : 01/03/2019

Haut de page