Hommage à l’Ambassade de France aux victimes du terrorisme, en partenariat avec la DAIA (11 juillet 2017) [es]

Mardi 11 juillet, l’Ambassadeur de France en Argentine, Pierre Henri Guignard, a présidé une cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme en partenariat avec la Délégation des Associations israélites d’Argentine (DAIA).

JPEG - 241.6 ko

L’Ambassadeur de France, Pierre Henri Guignard, aux côtés de Claudio Avruj, Secrétaire aux droits de l’Homme et au Pluralisme culturel, et de Ariel Cohen Sabban, Président de la DAIA.

La cérémonie s’est déroulée en présence du président de la DAIA, Ariel Cohen Sabban, du Ministre des Relations extérieures et du Culte, Carlos Raimondi, du Secrétaire aux Droits de l’Homme et au Pluralisme culturel, Claudio Avruj, de nombreux Ambassadeurs et membres du corps diplomatique (dont l’Allemagne, la Colombie, l’Italie et la Turquie) ainsi que plusieurs représentants de la communauté juive d’Argentine.

Dans son discours, l’Ambassadeur de France a d’abord insisté sur l’importance du souvenir pour les familles et les proches des victimes du terrorisme, rappelant que le temps « n’efface jamais le poids du deuil ni la douleur de la disparition ». L’Ambassadeur a ensuite exprimé la détermination de la France à « combattre le terrorisme partout où pousse ses racines », afin que l’état de droit triomphe « en toutes circonstances ».

JPEG - 297.5 ko

Pierre Henri Guignard a notamment cité Elie Wiesel lors de son allocution : « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ».

Près de 23 ans après l’attentat perpétré contre l’AMIA le 18 juillet 1994, le Président de la DAIA, Ariel Cohen Sabban, a pris la parole pour rappeler que cette attaque « ne visait pas seulement la communauté juive mais également la société argentine dans son ensemble » avant d’appeler à une coordination de tous les pays pour combattre le terrorisme.

Les représentants des pays marqués par des attentats au cours de la période récente ont ensuite allumé une bougie et ont observé une minute de silence en mémoire des victimes du terrorisme mondial. La cérémonie s’est conclue par la signature d’une déclaration conjointe de condamnation du terrorisme.

JPEG - 781 ko

Dernière modification : 17/07/2017

Haut de page