Les études supérieures en France

Les études supérieures

Si vous souhaitez vous inscrire en première année dans l’enseignement supérieur, vous devrez vous inscrire sur la plateforme Admission Post-Bac (APB) entre janvier et mars de chaque année (vérifier chaque année les dates précises).

Il vous faudra alors formuler plusieurs vœux de candidature. En fonction des établissements, vous devrez ensuite envoyer un dossier papier pour finaliser votre inscription.

Attention : certains établissements fonctionnent hors procédure APB, notamment des instituts privés ou des écoles sélectives (examen de dossier, concours, entretien). Pour candidater, renseignez-vous directement auprès de l’établissement concerné.

Si vous avez déjà validé une ou plusieurs années d’études et que vous souhaitez vous inscrire dans un établissement de l’enseignement supérieur pour continuer votre cursus, vous devrez vous inscrire directement auprès de l’établissement que vous souhaitez intégrer. Il vous sera demandé de constituer un dossier de candidature, comprenant notamment un CV, une lettre de motivation, les diplômes en votre possession, ainsi que les résultats de vos années d’études précédentes. Les modalités d’admission seront différentes selon les établissements. Contactez-les directement pour plus de précisions.

Les bourses sur critères sociaux

Pour prétendre à une bourse sur critères sociaux, vous devez être inscrit en formation initiale en France dans un établissement d’enseignement public ou privé, habilité à recevoir des boursiers. Vous devez suivre les études à plein temps. Il faut avoir moins de 28 ans lors de la première demande de bourse (au 1er septembre de l’année des études).

Les bourses sont administrées par les CROUS et non pas par le Consulat.

L’attribution et le montant de ces bourses dépendent de la situation et des revenus familiaux.

La constitution du dossier se fait en ligne : http://www.etudiant.gouv.fr/cid111606/constituez-votre-dossier-social-etudiant-dse.html, en même temps que l’inscription des vœux d’orientation entre janvier et mars de chaque année.

Pour les élèves dont un ou les deux parents résident à l’étranger, il convient de bien renseigner le formulaire. Il faut indiquer l’adresse actuelle de vos parents. Pour les revenus, il faut renseigner les montants qu’ils ont perçus pour l’année de référence en intégrant les revenus déclarés et/ou informels. Si vos parents ne disposent pas d’ « avis d’imposition français », vous pouvez intégrer une déclaration sur l’honneur des revenus perçus.

Le CROUS enverra ensuite au Consulat général de France à Buenos Aires une demande de vérification des revenus et du train de vie des parents.
Le Consulat se mettra donc en contact avec les responsables légaux afin de demander des justificatifs et des renseignements complémentaires. Une fois le dossier complet, le service social du Consulat général de France renverra « une note confidentielle » au CROUS.
Le CROUS étudiera le dossier et prendra une décision quant à l’octroi d’une bourse universitaire.

Les décisions d‘attribution de bourses universitaires sur critères sociaux ne relèvent que de la compétence des CROUS.

• Pour les étudiants étrangers (hors Espace économique européen) :
S’adresser à campus France : https://www.campusfrance.org/fr

Le logement

• Les résidences du Crous : Les logements des Crous sont destinés en priorité aux étudiants boursiers. Pour faire une demande de logement, il faut au préalable remplir le dossier social étudiant (DSE) et cocher la case « Je demande un logement ». Cette procédure s’effectue entre janvier et mars de chaque année. Pour les premières demandes, vous recevrez les réponses début juillet. Vous disposez ensuite d’un délai de 7 jours pour confirmer en ligne la réservation (et effectuer le paiement par carte bancaire).

Vous pouvez aussi regarder sur le site : https://www.lokaviz.fr/

• Colocation : La colocation permet de louer une chambre dans un appartement partagé par plusieurs locataires. La cuisine, le salon et souvent la salle de bain sont partagés entre tous les locataires. Cela permet de vivre avec d’autres étudiants et de réduire les charges.

Voici quelques sites connus : https://www.appartager.com ; https://www.locservice.fr/colocation/ ; https://www.lacartedescolocs.fr/colocations/ile-de-france/

• Logement contre services : Cette formule permet d’être logé gratuitement ou à moindre coût en échange de services comme de la garde d’enfants, des ménages, la surveillance de personnes âgées,… Dans certains cas, une rémunération peut même être proposée lorsque le service rendu est important. C’est certainement la meilleure solution pour les plus petits budgets.

Voici un site : https://www.toitchezmoi.com

• Logement intergénérationnel : Certaines associations proposent de mettre en contact des personnes âgées qui disposent d’une chambre libre avec des étudiants en quête d’un logement. L’étudiant s’engage à respecter les relations de bon voisinage, à assurer une veille passive, de « menus services » facilitant la vie quotidienne de la personne âgée et une participation aux charges (eau, électricité, entretien...). http://www.reseau-cosi.com

• Logement temporaire étudiant : La meilleure solution est d’être accueilli dans la famille ou chez des amis. Cela permet de ne pas être seul à l’arrivée et d’avoir tous les renseignements utiles pour se repérer en France.

Sinon regarder les sites de colocations ou https://www.bedandcrous.com/

• Allocation logement : L’aide au logement ne peut se demander qu’après la signature du bail. Les aides au logement concernent tout type de logements et les aides sont calculées selon la situation. L’aide au logement est effective à partir du mois suivant la demande. Le premier paiement est généralement effectué deux mois après l’emménagement. Il est donc nécessaire de prévoir une économie pour les premiers mois.
L’aide au logement se demande auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de son domicile.

La vie quotidienne

Quelques chiffres pour le budget d’un étudiant.

- Chambre en résidence universitaire : 170 à 500 euros/mois
- Chambre en Écoles d’Ingénieur ou de Commerce : 250 à 500 euros/mois
- Résidences étudiantes privées : de 700 à 800 euros/mois pour Paris et de 350 à 550 euros/mois en province
- Abonnement téléphone fixe : environ 10 euros/mois
- Abonnement Internet : entre 20 et 50 euros/mois
- Abonnement téléphone portable : à partir de 10 euros/mois ou forfait gratuit rechargeable à partir de 5 euros

A cela et en fonction des situations, il faudra rajouter les charges telles que l’électricité, le gaz, l’assurance habitation, le transport, la mutuelle, la taxe d’habitation,…

La santé :

Lors de l’inscription dans les facultés ou écoles, il vous sera demandé le paiement d’un montant forfaitaire au titre de votre statut d’étudiant afin de bénéficier du régime général de la Sécurité Sociale.

En France, la Sécurité Sociale est obligatoire. Elle permet de bénéficier des remboursements des frais de santé.

L’inscription au régime général de la Sécurité Sociale est obligatoire et se réalise au moment de l’inscription dans l’établissement d’enseignement supérieur choisi (université publique ou privée). Son montant annuel est de 91€ en 2019.

Pour plus d’informations : https://www.etudiant.gouv.fr/cid104942/la-securite-sociale.html
Il est recommandé de créer un compte sur ameli.fr, le portail de la Sécurité Sociale française.

Lors de l’inscription, il faut choisir un médecin traitant (référent), conventionné par la Sécurité Sociale. Les visites à domicile, le week-end et les jours fériés sont majorées. La Sécurité Sociale rembourse en moyenne 70 % des dépenses de maladie.

Des assurances santé complémentaires peuvent compléter ce montant et couvrir des frais coûteux (ophtalmologie, odontologie…). L’étudiant peut choisir d’être affilié à la mutuelle d’un de ses parents s’il réside en France, ou s’inscrire à l’une des mutuelles étudiantes. Les principales sont les suivantes :
-  La LMDE
-  La SMEREP
Plus d’informations : https://www.etudiant.gouv.fr/cid114047/complementaire-sante-les-dispositifs-vous-concernant.html

BON A SAVOIR :

À Paris, la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP) anime la plateforme « Paris accueille les étudiants du monde » de mi-septembre à mi-novembre, du lundi au vendredi de 9h à 16h30.

Dernière modification : 16/05/2020

Haut de page