Mot de bienvenue de Pierre Henri GUIGNARD [es]

Mes chers compatriotes, chers amis argentins, chers internautes,

Je suis heureux de vous adresser quelques mots à l’occasion de cette fête nationale du 14 juillet 2018.

Pierre Henri GUIGNARD Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire désigné en REPUBLIQUE ARGENTINE


Cette année, la célébration de la Fête nationale possède une saveur particulière : après le 14 juillet vient le 15 juillet !

La France Championne du Monde, c’est une belle surprise. C’est surtout le résultat du travail d’une équipe jeune, rapide, organisée et passionnée dans toute sa diversité. Je veux croire que les qualités de cette équipe sont celles de notre pays face à un monde complexe en pleine mutation. La foule sur les Champs Elysées, pour fêter cette victoire, le défilé militaire sur la même avenue, le 14 juillet, sont deux visages de notre Nation réunie et mobilisée, confiante et déterminée face aux révolutions, numérique notamment, dont nous sommes à la fois les spectateurs et les acteurs.

*

Alors qu’elle s’apprête à recevoir les chefs d’Etat et de gouvernement du G 20, l’Argentine traverse des moments difficiles. La France lui apporte tout son soutien dans ce contexte.

Notre pays se félicite de la réinsertion de l’Argentine dans la communauté internationale. Nous sommes des partenaires liés par une longue relation historique, ravivée lors de la visite d’Etat du président Hollande ici, et de la rencontre à Paris entre Emmanuel Macron et Mauricio Macri le 26 janvier dernier. De leurs échanges, je retiens principalement que nos pays partagent vraiment les valeurs fondamentales qui sont celles de nos deux Républiques et que leur engagement en faveur d’un monde plus ouvert, mais aussi mieux régulé, est un facteur important de rapprochement.

C’est pour ces raisons que 1/ nous sommes en plein accord avec les priorités de la présidence argentine du G20 ; 2/ que notre pays a soutenu l’Argentine au FMI pour trouver les ressources lui permettant de surmonter la crise de change de ces dernières semaines ; 3/ que la France appuie la candidature de l’Argentine à l’OCDE afin qu’elle rentre dans un monde plus normé, plus régulé ; et 4/ que la France participe aux négociations en cours entre l’Union européenne et le Mercosur en vue d’un accord d’association qui ancrerait les deux blocs dans une vaste communauté plus ouverte aux échanges. Mais, nous l’avons toujours dit, cet accord doit être ambitieux et équilibré.

De la même manière, la présence de nos 260 entreprises dans ce pays, qui investissent avec confiance, est un facteur de rapprochement. Je suis fier de cette équipe élargie de France en Argentine qui s’appuie sur un socle de proximité culturelle indéniable. Nos deux présidents ont d’ailleurs souhaité que nous mettions en place un dialogue France-Argentine 2018-2019 dont l’ambition est de renforcer notre coopération universitaire, culturelle, technique et éducative.

*

En Argentine, je vois une communauté française structurée, solidaire et en mouvement.

La composition actuelle de notre communauté est à la fois le reflet de l’histoire de la relation entre nos deux pays depuis le 19e siècle, et l’illustration de l’attractivité de ce pays pour nos entreprises. Elle se caractérise par la densité du tissu associatif qui nourrit la communauté et lui permet de se rassembler autour d’événements comme Goût de France, la semaine de la Francophonie ou Vivi Francia.

Je vois aussi une communauté solidaire. La France se tient aux côtés des compatriotes en difficulté : 253 élèves de Mermoz et de Martinez sont boursiers, 140 allocataires sont destinataires d’une aide sociale régulière et une centaine de secours occasionnels sont versés à nos compatriotes ayant besoin d’une aide ponctuelle. Près de 80 visites à domicile sont réalisées par l’assistante sociale.

Je vois ainsi une communauté française en mouvement. De nombreux jeunes françaises et de jeunes français viennent s’installer en Argentine pour y faire des études, chercher un emploi ou fonder une famille. Je relève le succès du programme Visas Vacances Travail, qui permettra en 2018 à 900 jeunes Français de venir s’installer en Argentine pour un an, pour visiter ce très beau pays et travailler également pour payer leur séjour (900 jeunes Argentins bénéficient également de cette facilité pour découvrir notre pays).

Je vous souhaite un joyeux 14 juillet !

Vive la République !

Vive la France !

Pierre Henri Guignard
Ambassadeur de France en Argentine
(@GuignardPH)

Dernière modification : 19/07/2018

Haut de page