Risque d’agression à la scopolamine dans les taxis à Buenos Aires

Une recrudescence des agressions à la scopolamine dans les taxis à Buenos Aires a été constatée ces dernières semaines par la police locale qui a enregistré plusieurs plaintes.

Le mode opératoire est le suivant : le chauffeur vaporise cette substance sur le passager à l’arrière à l’aide d’un spray provoquant la perte de conscience du passager. Cette drogue agit en quelques secondes et permet à l’agresseur de prendre le contrôle des actions de la personne agressée, de ses avoirs, en ne lui laissant aucun souvenir de ce qui s’est passé.

Il est fortement conseillé aux voyageurs de privilégier les radio-taxis, et de vérifier que le chauffeur a bien mis le compteur en route.

Durant la course, en cas de doute ou de problème, appelez la police fédérale (911) ou les sapeurs-pompiers (100).

Il est recommandé aux Français de passage dans la circonscription consulaire de Buenos Aires et aux Français résidents de consulter régulièrement la Fiche Conseil aux Voyageurs – Argentine à ce lien : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/argentine/

Dernière modification : 25/04/2019

Haut de page